Le bowl ou « bol » en francais,

est un module de skatepark qui se situe entre le street et la rampe. Le Bowl permet aux pratiquant de prendre différentes lignes et de pouvoir alterner vitesse, slides et airs.

Un certain niveaux et une maîtrise du skateboard est important pour pouvoir pratiquer sereinement. La difficulté de cette discipline consiste à analyser sa trajectoire pour ne pas perdre de vitesse pendant son run. Le but étant d’exécuter un parcours fluide, propre et rapide.

Lors des compétitions, plusieurs schémas peuvent être appliqués par les organisateurs :
par jam session : entre deux et 10 riders en même temps dans la cuvette,
par run : entre 45 seconde et 5 minutes à chaque rider pour montrer son enchaînement.
Les jams durent généralement plus longtemps que les runs (environ 15 minutes).

En France l’un des sites les plus importants des bowlsriders se situe à Marseille, au Prado. Ce bowl qui date de 1990 a été un exemple pour les villes qui se sont lancées dans cet investissement.

Ce type de module fut inventé ou plutôt découvert par Tony Alva et les autres Z-Boys, qui pratiquaient, dans les jeunes années du skate, leur discipline dans des piscines vides en Californie, durant un été de sécheresse oú leur remplissage avait été interdit.

    • image-69

    carry le rouet

    • image-25

    Skatepark de Grenoble

    • image-57

    bowl Bastia

    • image-63

    Skatepark de Nimes

    • image-230

    Bry sur Marne

    • image-37

    Bowl de Fillinges

    • image-156

    Skatepark de Nanterre

    • image-224

    Cournon

    • image-27

    bowl des sables d’olonne

    • image-157

    Poissy